Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
Mandat Confiance / Exclusivité
Bienvenue chez CENTURY 21 Dréano Immobilier, Agence immobilière LAVAL 53000

Consommation. Lactel lance un lait bio au chocolat pour enfants

Publiée le 01/06/2018

 

Née il y a vingt-cinq ans, la division lait du groupe lavallois Lactalis commercialisera « Lactel Max bio » dès le 1er juillet 2018. Un nouveau lait aromatisé à mettre dans le cartable des enfants.

Vingt-cinq ans après son engagement dans le bio, la marque Lactel, leader sur le marché, sortira, le 1er juillet 2018, un lait bio aromatisé au chocolat pour les enfants (plus de trois ans).

Vendus essentiellement en France, les produits Lactel pèsent à peine plus de 2 % dans le chiffre d’affaires de Lactalis.

Entretien avec Anne Charles-Pinault, directrice générale de Lactel ®, pour qui le lancement d’un lait bio pour enfants coïncide avec le fait que les Français veulent, de plus en plus, consommer des produits sains et de bonne qualité. Donc, bio.

Qu’est-ce que « Lactel Max Bio » ?

C’est le nom de la première référence de lait aromatisé « bio » pour enfants (à partir de 3 ans) qui sera lancée le 1er juillet 2018. Par rapport au lait bio, la stratégie de Lactel est de développer des innovations et de valoriser ce marché auprès du producteur, du transformateur et du consommateur. Lactel étant le leader français du bio avec 36 % de parts de marché, l’objectif est de voir ce nouveau lait conforter notre leadership. D’après l’agence Bio (1), 90 % des parents attendent une alimentation bio dans les cantines. Avec un lait bio au chocolat pour enfants, Lactel est clairement au cœur du sujet.

De 200 000 litres à 70 millions de litres

Le bio n’a pas cessé de se développer depuis vingt-cinq ans…

La première année, Lactel a vendu 200 000 litres de lait bio ; aujourd’hui, il en collecte 140 000 000 et en vend 70 000 000 sous la marque Lactel. Elle se développe, sauf en 2016 où elle a connu un début de petite « crise » de production.

Le bio est un produit « météo-sensible ». Pour être labellisé AB, il faut bien sûr respecter un cahier des charges très strict. Or, de temps en temps, on a un peu moins de lait que prévu. Idem en 2017 : moins de lait produit, donc moins de lait vendu. S’adapter à la météo, gérer la filière en partenariat avec nos producteurs partenaires tout en poursuivant le développement de la marque est tout un art.

« Quoi de plus naturel que d’aller vers le bio »

Qu’est-ce que le bio a apporté à un géant de l’industrie agroalimentaire comme le vôtre ?

Il était naturel que Lactalis s’engage dans le bio et logique par rapport à une politique de développement de produits alimentaires.

Six producteurs en 1995

Pourquoi, au début des années 90, Lactalis avait-il décidé de se lancer dans le bio ?

À l’époque, on nous a pris pour des fous. Six producteurs de la Mayenne et de Bretagne nous ont suivis dans cette histoire née près de l’usine de Vitré (35). Ils ont été critiqués par leurs collègues qui faisaient du lait « conventionnel » parce qu’ils ne traitaient plus leurs cultures. On leur disait : « Tu n’entretiens plus tes champs ? ! » Lactalis y a cru et s’est dit que, demain, les Français allaient consommer du bio. Ce qui est effectivement le cas aujourd’hui puisque le lait est un segment majeur des produits bio. Neuf Français sur dix disent en avoir consommé au moins une fois ces douze derniers mois. Le consommateur veut manger plus sainement : tout en faisant attention à l’environnement, il réclame des produits qui ont plus de goût.

Notre actualité