Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
Mandat Confiance / Exclusivité
Bienvenue chez CENTURY 21 Dréano Immobilier, Agence immobilière LAVAL 53000

Mayenne. 50 € à qui retrouvera le doudou disparu

Publiée le 30/05/2018

 

Un Mayennais de 19 ans promet la coquette somme de 50 € à qui retrouvera le lapin en peluche de sa petite amie, perdu aux abords du Pizza Sprint de Mayenne.

Il est des objets qui ont une valeur inestimable. Le lapin en peluche de Laura* fait partie de ceux-là. S’il n’a pas de valeur monétaire aux yeux de sa propriétaire, il est pourtant mis à prix par son petit ami. Cyril* promet en effet 50 € à qui lui rapportera Clémentine, le doudou de sa bien-aimée. « Ma petite sœur a perdu son doudou au niveau du pizza Sprint à Mayenne […] 50 € à celui qui mettra la main dessus » (sic.) écrit-il sur les réseaux sociaux. Sa « sœur » ? Oui, car il avait un peu « honte d’avouer que la propriétaire était en réalité âgée de 21 ans » .

Un cadeau de naissance

Et peut-être aussi parce que « les gens seront plus touchés comme ça » . Peut-être seront-ils tout aussi touchés de savoir que ladite propriétaire a reçu ce lapin blanc – « désormais plutôt gris » – en cadeau à sa naissance. « Bon, il n’a plus le même corps. Ma maman lui en a créé un nouveau avec du tissu et maintenant il a un corps avec une tête de chat », rit Laura, à la fois pudique et nostalgique.

La jeune fille, qui est en formation pour devenir chauffeur routier, revient sur les circonstances du drame qui s’est noué le lundi 28 mai aux alentours de 17 h 30 à proximité de l’enseigne Pizza Sprint, rue Roullois, à Mayenne. « Tous les week-ends je me rends chez mon copain à Mayenne. Chaque fois, je suis tellement chargée, que je peine à fermer mon sac. » Et, chaque fois, le rituel est le même : la jeune femme emporte son doudou, en le glissant dans son sac au dernier moment. « Le doudou devait se trouver sur le dessus du sac. Quand je suis partie de l’immeuble de mon ami pour me rendre à ma voiture, il a dû s’échapper ou s’envoler. C’était la tempête en plus… » La jeune fille se rend compte de la terrible perte plus tard, une fois rentrée chez ses parents, où elle vit, à La Bazoge-Montpinçon.

Son petit ami, attristé pour sa belle, s’empresse de diffuser la nouvelle. Et, surtout, de promettre une récompense. « Il fallait un prix susceptible de mobiliser du monde » .

Objectif atteint ? Si beaucoup de personnes se sont senties touchées et ont appelé Laura, personne n’a retrouvé le doudou Clémentine. « Mais il était peut-être temps de lui faire mes adieux » soupire, résignée, la jeune femme.

Notre actualité