Bienvenue chez CENTURY 21 Dréano Immobilier, Agence immobilière LAVAL 53000

Le département de la Mayenne se dote d'un vélodrome

Publiée le 24/04/2018

 

Espace Mayenne, nom du nouvel équipement départemental sportif, culturel et événementiel, sera construit à Laval à partir de juillet 2018 et ouvrira à l’été 2020. Avec, à côté, un vélodrome. Cette surface aménagée circulaire sera dédiée à l'entraînement et aux compétitions de cyclisme sur piste.

Espace Mayenne, nom du grand équipement départemental à vocation sportive, culturelle et événementielle, sera construit sur le site de l’ancien 42e Régiment de transmission à Laval et ouvrira à l’été 2020. Les travaux démarreront dans trois mois, ont annoncé, ce lundi 23 avril 2018 le conseil départemental de la Mayenne et l’Agglomération de Laval. Pose de la première pierre : le 12 juillet.

Coût global de l'Espace Mayenne : 40 millions d’euros

Ce grand projet, dont le coût global est de 40 millions d’euros (hors taxe), sera complété par une aire dite de grands jeux et, surtout, par un vélodrome. « Le schéma de cet équipement a été arrêté avec les partenaires sportifs : il leur convient bien », a dit le président du département.

Vitesse atteinte : 75 km/h

Il sera situé entre l’Espace Mayenne et la route et doté d’une piste de 250 m - avec deux lignes droites et deux courbes permettant d’atteindre la vitesse de 75 km/h -, d’une bande de lancement et d’arrêt de 5 mètres de large à l’intérieur et d’un anneau d’échauffement.

Entraînement et compétition

Ce vélodrome aura une double fonction : l’entraînement et la compétition. Des épreuves et championnats nationaux pourront y être organisés. En revanche, pas de compétition internationale car le vélodrome de l’Espace Mayenne ne sera pas couvert.

" Une manière de rendre hommage au cyclisme "

Pour l’inclure dans l’enveloppe financière globale, investissement le plus élevé en Mayenne « depuis très longtemps », elle a donc dû être revue à la hausse à hauteur d’1,5 million d’euros. « Nous avons considéré que si nous ne le faisions pas maintenant, nous ne le ferions jamais, selon le président Olivier Richefou. Cet équipement est aussi une façon de rendre hommage au cyclisme ».

Notre actualité